C’est connu, le vélo est un anti-stress naturel à la portée de tout le monde. Si vous travaillez un peu trop ou si vous êtes toujours stressé, faites du vélo.

Le vélo : pour qui ?

Ce sport n’est pas destiné à une catégorie de personne, il convient à tout le monde, petits et grands. Mais il est conseillé aux personnes qui ont tendances à accumuler des stress sans pouvoir les évacuer. Pour ces personnes, pratiquer le vélo en plein air est la meilleure solution. Au grand air, le cerveau est aéré, les pensées s’évadent et l’esprit est libéré de toutes tensions. Que ce soit du stress, de l’anxiété ou autres, faire du vélo aide la personne à diminuer tout cela. Le fait de faire travailler le corps est aussi bénéfique pour l’esprit : esprit sain dans un corps sain.

Comment le pratiquer pour diminuer le stress ?

Ici, nous parlons de faire du vélo comme sport en plein air et non pas faire du vélo pour se balader. En faisant des efforts physiques, le corps libère de l’endorphine. Ce dernier a le pouvoir de diminuer la douleur, le stress, la fréquence respiratoire et l’appétit. Dotez-vous du compteur vélo polar v650 pour votre pratique.

Vous devez donc, faire du vélo à une certaine vitesse pour que le cardio fonctionne, c’est-à-dire aux alentours des 25 km/h. Pour que ce sport agisse sur le corps et donc sur l’esprit, il faut au moins 30 minutes de pratique et cela au moins trois fois par semaine. L’idéal est de 5 fois par semaine, car plus vous pratiquez, plus votre corps est en bonne santé, plus vous libérez votre stress. Utilisez un vélo normal et choisissez une route en campagne, reculée de la ville pour une évasion propice au bien-être : grand air, paysage en tout genre, et où vous pouvez pédaler à une vitesse de 25km/h.